cropped-jerrican-nachos-and-the-rookies.png
DATE : 22 mars 2017
HEURE : 20 h 30 min
Rock sweet roll n°2 au P’tit Minou [PASSÉ] 22 mars 2017

JNR live @P’tit Minou :

Carte blanche à Jerrican Nachos & the Rookies #2

Où ? : Le P’tit Minou, Brest

Quand ? : 22/03/2017

Youn Rookie : C’était notre troisième fois au P’tit Minou en tout, notre deuxième fois en électrique au P’tit Minou, et notre première fois avec un set aussi long d’un coup.

Jerrican Nachos : il semblerait qu’on soit gonflant à dire tout le temps qu’on joue notre « premier concert », mais je ne vois pas comment le dire autrement : premier concert électrique, premier concert dans des toilettes, premier concert dans un escalier, premier concert électrique de plus de 25 minutes, premier concert sur le balcon d’un théâtre… Déso les rageux si on se réinvente tout le temps.

Youn : La soirée du 22 était construite en « accent circonflexe » : c’est à dire deux temps de jeu qui respectent un ordre de déroulement en miroir.

On a commencé le premier vers 20h30, ou 21h, je sais plus.

Le set a duré une grosse demi-heure, je crois.

Ou presque 45 minutes.

(Toujours trop court à mon goût, en fait, une fois lancé dans le concert, jouer jusqu’au matin est une idée tout à fait acceptable.)

Tout en électrique, tout à fond, et bin franchement, ça fait du bien.

Le bar était loin d’être plein, mais les quelques curieux en ont eu pour leurs oreilles.

Jerrican : Franchement, pour un mercredi soir avec juste nous, je trouvais que c’était plutôt bien rempli. Pour rappel, on prévoyait de jouer devant absolument personne, à la base. Cela dit, je me serais attendu à un peu plus de monde quand même, on était en plein dans la vague de soutien au P’tit Minou qui menaçait de fermer boutique s’il n’avait pas leur autorisation d’ouverture jusqu’à 3h du mat’. Malgré ça, pas tant de monde n’a fait le déplacement, c’est sans doute plus dur que de seulement signer une pétition en ligne. Toujours est-il que nous on n’avait pas attendu cette vague de soutien pour agir, qu’on était là, que le(s) concert(s) étai(en)t cool et que depuis le Minou a obtenu l’autorisation, donc tout va bien.

Youn : On a pris un petit break entre les concerts, mangé un bout (les burgers maison étaient tout particulièrement bons, merci Rookie Rose !)

Et zou, reparti sur scène, mais dans le sens inverse.

La dernière chanson en premier, l’avant-dernière en deuxième, etc etc…

Marrant. Les enchaînements étaient fluides quand même, ceci dit.

Par rapport au concert d’avant, je me suis senti beaucoup plus à l’aise sur scène, je pense que la place pour bouger a dû jouer : j’ai pu gambader autour de la batterie, aller devant, derrière, faire coucou à Jerrican, et revenir taper dans mon footswitch de temps en temps.

Jerrican : C’était assez marrant en fait, on avait bien bossé le premier set, réfléchit aux transitions, à la façon dont se tuilaient les morceaux et répété dans ce sens là. Mais comme c’était notre « premier concert », on n’était pas ultra à l’aise, et le deuxième set était beaucoup plus libéré et agréable. Je me suis plus amusé, perso, et le public aussi je crois. Pour citation « Je suis resté tout du long, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde ». Et ça, c’est cool.

Youn : On n’a pas fini trop tard, mais pour le coup on a fait ce qu’on voulait faire de bout en bout et c’était très plaisant.

Vivement la prochaine !

Laisser un commentaire

2019 Jerrican Nachos & the Rookies © Tous droits réservés - Site Réalisé par Yann Jarno