cropped-jerrican-nachos-and-the-rookies.png
DATE : 12 avril 2017
HEURE : 19 h 00 min
ADRESSE : P'tit Minou, Brest
LIEU : P'tit minou, Brest
Rock Sweet Roll n°3 au P’tit Minou [passé] 12 avril 2017

Jerrican Nachos : En mars, on a fait deux dates « Rock Sweet Roll », qui se sont bien passé, merci de vous en inquiéter. Pour autant, on n’était pas sûr du tout de continuer ce projet sur les mois suivants : déjà parce que le P’tit Minou menaçait de fermer. Grâce au soutien populaire, ils ont pu obtenir l’ouverture à 3h du mat’ qui leur manquait et décider de continuer l’aventure. Problème, le créneau qu’on aurait pu prendre pour jouer a été bloqué pour un artiste qui venait se produire en soutien, donc notre tour sautait pour le mois d’avril. Chose rassurante, ça voulait dire au moins que les gars du Minou voulaient bien de nous tant que les places sont libres. Mais, entre temps, l’ouverture à 3h du mat’ est obtenue et le concert de soutien n’a plus lieu d’être. Le créneau redevient libre.

Alors, en ouvrant l’Internet l’autre jour, je vois que la prog’ d’avril du Minou est annoncée et, trônant fièrement à la date du 12 avril, « Rock Sweet Roll, carte à blanche à Jerrican Nachos ». En gros, automatiquement on a été casé dans la date libre. C’est logique, on est revenus plusieurs fois à la charge pour témoigner de notre motivation à jouer et par réflexe la soirée a été annoncée. Sauf que le Minou a oublié dans la manœuvre de nous prévenir qu’on allait pouvoir jouer ce mercredi.

Pourquoi je raconte tout ça ? Parce qu’en omettant de nous demander si on était dispo, il se trouve qu’on était pas dispo : c’était les vacances, Youn Rookie était en Ecosse pour 10 jours et notre technicien parti chez ses parents (à Lyon, je crois?), il ne restait dans le coin que mon agréable personne et la non moins agréable Rookie Rose. Mis devant le fait accompli, on a pris la chose à notre avantage : cette date serait l’occasion idéale de tester deux choses dont on parlait depuis un moment, à savoir un duo Jerrican Nachos – Rookie Rose, comme il existait déjà un duo Jerrican Nachos – Youn Rookie, ainsi que le fait de jouer en dehors de la scène sans sono. Les personnes qui nous suivent connaissent notre amour de jouer n’importe où tant que ce n’est pas trop conventionnel et ne seront donc pas étonnées d’apprendre que ce mercredi 12 avril on a viré les tables et chaises de la salle pour les foutre sur la scène et mettre la scène directement dans la salle.

rocksweetroll3

Ce genre de chose

Le questionnement était le suivant : est-ce que, si l’on veut jouer pour une petite jauge de public comme ça peut nous arriver, on peut se permettre de n’utiliser que notre matos de répét habituelle, à savoir mon ampli, mon enceinte voix et la batterie de Rose sans micro supplémentaire. Il y a quelque chose de désagréable à jouer sur scène avec tout le bordel de la sono, les retours qui font qu’on s’entend bizarrement, et surtout l’éloignement avec le public. Je comprends l’intérêt d’avoir une scène surélevée pour être vu, mais ça m’intéresse de pouvoir moduler ça en fonction des situations. Je trouve que rien ne vaut une scène au niveau du public, là on commence à s’amuser.

Mais bref, on a donc joué en duo, sans sono, dans un coin du bar inhabituel, et ça a très bien fonctionné. Les spectateurs nous entendait bien et se sont installés en partie sur les tables disposées sur la scène, donc opération réussie pour nous. Et artistiquement, le show a tenu la route nickel. Evidemment, il manquait la virtuosité guitaristique de Youn « sharp hands » Rookie et certains morceaux donnaient un peu l’impression de jouer à « devinez où se trouve le solo », mais dans l’ensemble l’énergie était là et les chansons tiennent la route à deux. Faut dire, on avait bien bossé le spectacle et on connaissait nos partitions. Pour l’occasion, on a même pu taffer deux nouveaux morceaux, c’est bien cool de pouvoir étoffer les sets, surtout qu’on a de la matière pour ça qui n’attend que d’être répétée.

Et puis avant tout chose, on s’est marrés. Je me sens de plus en plus à l’aise sur scène, et ça fait à peine un mois qu’on est remontés sur les planches notre set électrique. Ça donne confiance pour la suite et ça donne envie de se mettre à la comm’ et à la diff’. Mais aussi à inclure plus de morceaux. Et les enregistrer. Et faire un clip. Et sortir une autobiographie. Rhâ, tant de projets et si peu de temps dans nos misérables existences. Mais bref, on avance, et c’est cool de sentir que le public est enthousiaste vis-à-vis de nos prestations. Prochaine étape, le Miden, là aussi en duo !

Laisser un commentaire

2019 Jerrican Nachos & the Rookies © Tous droits réservésSite réalisé par Yann Jarno