Merci Roger leostic !
DATE : 29 mai 2016
HEURE : 16 h 00 min
LIEU : Enclos des Moines, Abbaye de la Pointe St Mathieu
PHARE FOUILLE [PASSÉ] 29 mai 2016

JNR live @ la Pointe St Mathieu

Où : Vide-grenier de l’association « Un Parrain » dans l’enclos des moines de l’abbaye de la pointe St Mathieu
Quand : Dimanche 29 mai

Par Youn Rookie

Ce show a pu être donné grâce à notre précédent set à Bertheaume (qu’on vous raconte >>ICI<<) où un des membres du public nous avait vu nous échauffer et s’était dit qu’il nous bookerait pour une date qu’il organisait. Je crois. Bref, on devait jouer là bas le dimanche, après avoir joué deux fois le samedi et passé la nuit complète à mixer au Cube à Ressort (articles >>ICI<< et >><<), autant dire qu’on n’était pas de prime fraîcheur. On est arrivés sur le lieu du set un poil en avance, cette fois, et on a pu se mettre en place correctement. Je me souviens que le groupe qui jouait avant nous reprenait « Black Velvet » de Alannah Myles, une chanson que j’avais pas entendu depuis un moment, pendant qu’on déballait nos affaires. Donc voilà, on dit bonjour, on s’accorde, et le groupe sur scène finit. On monte s’installer. Le technicien avait sa table de mixage sur la scène. J’ai trouvé ça assez marrant, mais toutefois très logique vu la profondeur dingue de la scène. Sans rire, c’était presque un carré, tant elle avait de la place en arrière. En fait, elle faisait loge, local technique et régie en un seul espace. C’est ce genre de grande scène-remorque avec des énormes bâches qui encadrent le groupe. J’avais jamais joué sur un espace aussi explicitement fait pour être une scène, ça m’a fait bizarre de pas être debout sur une table ou un amoncellement de palettes. Rendez-vous compte, on avait des retours qu’on avait même pas demandés. Taré.

On voit très bien notre ingé-son, pinacle absolu du cool derrière ses lunettes.

Ha, oui, sur « Rock all the way to my Heart », je joue de la batterie

DSC_9130_DxO DSC_9124_DxO

Bon, et donc on s’aligne, on cale les micros et le son, et hop, nous voilà parti.
Le vent faisait bouger les immenses bâches autour de nous, c’était chouette. On a joué nos trucs, j’ai pété une corde sur scène (rare!) et j’ai du finir le concert assis avec une autre guitare, ce qui m’a pas mal déconcentré. Ha, à un moment, j’ai voulu boire dans ma canette de bière et je me suis planté, j’ai bu dans une canette-cendrier. Haut moment gustatif du set, vraiment.

On a été shooté par un certain Roger Leostic, que je remercie au passage.

Après le set, on a regardé le vide-grenier se démonter en matant par-ci-par-là si il y avait des animaux empaillés à vendre, mais non.

Ho, et les crêpes étaient vraiment super bonnes, merci les crêpières !

Jerrican Nachos : c’était un événement de la bonne humeur, j’ai trouvé. C’était difficile de savoir à quoi s’attendre vu qu’on était booké à un vide-grenier. En fait, on a eu un public carrément attentif, là où je m’attendais à ce que les personnes soient concentrées sur les étals. Point du tout, les gens sont restés nous écouter, ce qui faisait doublement plaisir : déjà pour nous, c’est cool de ne pas se sentir tout seul, mais aussi pour l’événement en lui-même, qui prouvait qu’il faisait un choix pertinent et malin en mixant vide grenier et concert. Et pour avoir fait un petit tour à chiner au son d’un groupe, ça met tout de suite une ambiance très chouette. Cela dit, le site au top de l’enclos des moines et le grand soleil ne devaient pas y être pour rien. Bref,  c’était très cool.

Laisser un commentaire

2019 Jerrican Nachos & the Rookies © Tous droits réservésSite réalisé par Yann Jarno