jerrican-nachos-and-the-rookies
DATE : 11 juin 2016
HEURE : 21 h 00 min
Live @ Poulmic #2 [PASSÉ] 11 juin 2016

Quand : samedi 11 juin 2016

Où : Chez Slimane, au fond de la rue du Poulmic.

Par Youn Rookie

Cette soirée du 11 juin était cool : j’en avais passé le début au Mac Orlan à regarder Lul danser dans un gala de fin d’année. Plusieurs groupes de danseurs se succédaient sur scène, allant des enfants aux adultes. sympa, mais bon, le vrai kiffe était quand même de voir Lul massacrer la porte de sortie de secours puis une chaise pour l’amour de la danse d’impro. On s’est enfuis du pot du Mac Orlan pour aller chez ce-bon-vieux-Slimane. Il faisait une soirée avec ses collocs à l’occasion de son départ prochain pour Paris. Il faut savoir que Slimane fait du théâtre. Un homme de scène, un vrai. Des années de pratique. Ce type est vraiment à bloc, quoi. Donc il partait à Paris pour intégrer une école de théâtre privée et se faire un réseau de dingo à la capitale. Ou quelque chose dans le genre, vous voyez. Donc Lul et moi nous pointons. On avait fait transiter ma gratte jusqu’à la soirée par un ami de Slimane, un chouette mec qu’on appellera Clément. De cette façon, j’avais pas les 300 Kg de résonator à me traîner toute la soirée jusqu’au concert. Jerry est arrivé peu de temps après nous et on s’est mis à l’aise. Il y avait du monde, des potes de tout le monde, ça jasait pas mal, on allumait un barbecue…

Bonnes vibrations, quoi. Voilà, on s’ambiançait tellement bien qu’à un moment, en voulant aller noyer mon hot-dog dans de la sauce, j’ai mal calculé ma route et j’ai finis dans la mare aux poissons du jardin. C’est con, je m’en sortais bien jusque là.

Mais bon, je me suis bien planté, la marre est petite mais assez profonde. Je me suis trempé jusqu’au nombril, en gros. Mon portable a survécu, et j’ai finis par réussir à saucer mon sandwich, mais l’intégralité de la population du barbeuc’ a eu son fou-rire gratuit. J’ai été changer mes fringues dégoulinants dans le garage, en piochant dans les stocks de fringues que Slimane comptait donner / jeter / brûler / je sais pas trop…

J’ai juste gardé ma veste en cuir pour le concert, en fait.

Jerry et moi avons donc entamé notre set un poil plus tard, avec une guitare classique qui traînait là pour Jerry, et ma tenue « maillot de foot de l’équipe d’Angleterre – pantalon XXL – mocassins en cuir » pour moi. Grande classe. Malheureusement pour vous, les vidéos qui ont été prises par Lul -dont je loue encore l’initiative, merci Lulu- ne cadrent que sur nos instruments et laissent assez peu visible mon accoutrement. Merci. On a donc joué sur quasiment tout ce que le salon comptait de mobilier -y comprit les gens- et notre setlist improvisée m’a permit de savoir que Jerry ne souhaite plus jouer « Kill Again » en ouverture de concert. Donc maintenant, on la gardera pour la fin.

Jerrican : le concert était très chouette, on sortait de pas mal de prestation amplifiée et ça faisait du bien d’être enfin libre de nos mouvements et de notre art. J’ai pu expérimenter le « glissé sur les genoux » vu que le parquet était bien ciré, et je suis aussi très content d’avoir pu jouer « Christmas » devant mon collègue des Tondeuz, un autre de mes groupes avec qui j’ai écrit cette chanson. Et si on a joué à la demande insistante mais bienveillante de l’un des invités, il se trouve que l’un des colloc nous a raté et est très déçu de cela. Je suppose que ça implique qu’on sera invités à jouer dans le prochain endroit qu’il habitera pour réparer cette offense.

Laisser un commentaire

2019 Jerrican Nachos & the Rookies © Tous droits réservésSite réalisé par Yann Jarno