21034324_1497066673687716_2139642485721363517_n
DATE : 9 août 2017
ADRESSE : Lesneven
LIEU : Lesneven
Lesneven [passé] 9 août 2017

Par Jerrican Nachos

21034324_1497066673687716_2139642485721363517_n

Meilleur photo de moi EVER, par Christian Jezequel

Putain on s’est fait piqué Django ! ON S’EST FAIT PIQUE DJANGO PUTAIN DE PUTAIN.

Django c’est notre renard, qui est sur scène avec nous très régulièrement. Django ça a été l’animal de compagnie de Rookie Rose depuis plein d’année. A Lesneven, on nous a proposé de faire… hum… en réalité, on ne savait pas trop pourquoi on venait. On nous a dit qu’on pourrait jouer en premier puis faire un interplateau, ou plusieurs, en électrique, ou en acoustique, enfin comme on veut, on verra. On n’a pas cherché plus longtemps, on connaît assez une partie de l’orga (qui fait partie des merveilleux Serpent, écoutez leur album il est génial) pour leur faire confiance et nous ramener avec notre matos sur place.

Ils avaient prévu une scène uniquement pour nous, à côté de la grande scène, on était ULTRA contents (sans ironie). C’était juste 4 praticables à même le sol, mais ça a suffit à nous rendre heureux.

Ensuite il y a eu de la pluie, on était moins heureux. Grosse drache pendant 5 minutes, ça nous a refroidi d’un coup. On a imaginé ça sur nos 150 000 euros de matos et c’était NO WAY, pas question de jouer avec ce risque. On cherche des solutions, puis l’équipe de l’orga parvient je ne sais comment à nous persuader qu’il n’y a aucune chance pour que la pluie ne retombe. Je pense qu’on avait trop envie de jouer pour laisser passer l’occasion, on s’est mis des oeillères et hop, on a monté la scène.

Si on avait autant envie de jouer, c’est qu’entre temps on avait repéré un tas de pratos supplémentaires qui nous étaient potentiellement destinés. Ni une ni deux, en deux temps trois mouvements, avec trois ou quatre pairs de bras et en quatre ou cinq minutes, on a transformé les quatre pauvres praticables posés par terre en une MONSTRO-SCENE en arc de cercle, avec une formation en escalier et une avancée pour se retrouver en plein milieu de la foule. On était comme des gamins avec des LEGO, sauf que c’était pour de vrai, pour de l’art, et payé en plus. Une certaine idée du bonheur.

20170809_223151

On était très très fiers de notre scène.

Comme ça nous a pris plus de temps que prévu de nous installer, rapport à la pluie, le premier set a été joué complètement à froid, servant à la fois d’échauffement, de fond sonore pour les gens qui mangeaient, de sound-check. Puis les choses sérieuses ont démarré.

On a fini par comprendre ce qu’on nous demandait et on a joué quatre fois 20 minutes dans la soirée. On a réfléchi les set lists sur le tas en fonction de l’ordre de passage des groupes, de façon à faire des ponts entre les concerts de la grande scène, d’avoir une logique dans la soirée et une montée en puissance. On était contents, parce que ça a marché.

Le moment le plus cool, c’est le break de Personal Jesus : on avait apporté les instruments acoustiques, alors Rose a monté sa seconde batterie et l’a camouflé derrière la scène. Quand le break est arrivé, elle a arrêté de jouer, on a tenu le tension avec Youn Rookie, elle a posté sa batterie au plus loin que pouvait aller nos jacks, entouré par le public, et on a fini la chanson et le set tout là-bas, c’était cooooool.

On était placés à l’opposé du bar, et ça c’était un problème, parce que les gens allaient s’y poster et nous écoutaient de l’autre côté du lieu. On ne s’est pas dégonflés, car on ne se dégonfle jamais, et c’est d’autant plus gratifiant de voir des spectateurs se rapprocher de la scène d’eux-mêmes. Je déteste demander au public de se rapprocher. J’ai rien contre les groupes qui le font, ils ont bien raison, mais je n’ai aucune envie de faire faire des choses aux gens devant moi. Qu’ils viennent s’ils veulent, qu’ils restent au bar s’ils préfèrent, et surtout qu’ils aillent au diable s’ils sont trop timides pour se foutre au pied de la scène. S’ils attendent mon coup de pied au cul pour oser, qu’ils restent faire les piquets au loin, ça ne me gêne pas pour hurler dans mon micro.

21077741_1496976940363356_8287897537392163925_n

Mais donc, quand quelques personnes se rapprochent d’elles-mêmes, j’ai tendance à me dire qu’on a marqué un beau point.

Le dernier set était le plus bouillant, on en est sortis très satisfaits, on a tout rangé et on a profité de la fin de la soirée. On allait pour partir et PUTAIN ON NOUS A VOLE DJANGO. Aucun doute, les deux renards avaient bien été ramassé dans la voiture, je m’en souvenais très bien, Django et Danjgo qui nous attendaient sagement. Mais il en manque un. On fait le tour des invités, on fait le tour du lieu, rien, il avait été embarqué, on était plus que dégoûtés. On en parle à l’équipe et leur réponse a été magique :

« Ah meeeerde, on vous a volé un renard ?! Ah ben ouais mince, on aurait dû vous dire, il y avait un voleur de goupils dans l’assistance, flûte »

Sérieusement, un gars dans le public était plus ou moins connus pour piquer des renards à des artistes, on avait non pas 1 mais 2 renards sur scène, et personne ne pense à nous dire de nous tenir sur nos gardes ? Franchement.

La bonne nouvelle c’est que, se doutant de l’identité du voleur, les gars sont allés le choper chez lui le soir même et ont retrouvé le renard. Cool. Mais il manquait une oreille. Moins cool, mais pas trop grave. Et puis on a reçu un sms : « J’ai l’oreille de Pongo ». Elle avait été déposé dans la boîte aux lettres.

C’EST A N’Y RIEN COMPRENDRE.

Tout est bien qui finit bien, c’était une super soirée. En plus Lesneu a joué Good Night des Beatles, j’adore ce morceau.

20992728_1497066353687748_7098467611572773810_n

Ajout : Rookie Rose et moi étions à la Route du Rock. Un coup qu’on traînait à l’espace VIP, on se fait alpaguer par un type tout fier de nous annoncer « Héééé ! C’est moi qu’ai volé le renard à Lesneven ! ». On a mis nos poings sur les hanches, on a froncé les sourcils et on lui a fait la morale, mais je ne crois pas que ça l’ait fait trop réfléchir.

Laisser un commentaire

2019 Jerrican Nachos & the Rookies © Tous droits réservés - Site Réalisé par Yann Jarno