cropped-jerrican-nachos-and-the-rookies.png
DATE : 30 septembre 2017
HEURE : 19 h 00 min
ADRESSE : Querrien
LIEU : Ferme de Tomahawk
Fête des bénévoles de Tomahawk [passé] 30 septembre 2017

Par Jerrican Nachos

J’ai mis tellement de temps à me lancer dans l’écriture de cet article, mais c’est parce que je ne sais pas du tout quoi raconter. Faut que j’arrête de me mettre la pression et de vouloir forcément révolutionner le monde de la littérature à chacun de ces posts. Mais même en mettant ça de côté, je n’arrive pas à savoir par quel bout raconter la soirée. Les anecdotes, moments cocasses, instants rock’n’roll n’ont pourtant pas manqué. Je sais pas.

On a été invité après être passés par Querrien pendant notre tournée bretonne. C’était la soirée bénévole d’un festival auquel on n’a pas été bénévole, ni même public, vu qu’on était à l’Ilophone. Comme on est de bonne volonté et qu’ils nous ont trouvé excellent, on s’est retrouvé à caler trois interplateaux au long de la soirée.

On est peut-être arrivés à la bourre, je ne sais plus trop pourquoi, en tout cas le premier set était très bancal. Pas mauvais, on était un peu en plein milieu du passage en début de soirée, ni nous ni le public n’étions chauds pour faire décoller l’ambiance, on a joué tranquille et c’était très bien.

Le deuxième set était standard. Des chansons, de l’ambiance, je me suis trimballé à travers tout le hangar avec ma guitare, c’était très bien. Bon.

Le troisième set était nucléaire, 2 ou 3 chansons je ne sais plus, électrique autant dans les instruments que dans l’atmosphère. C’était excellent, en faisant ça je me suis senti super fier : ça correspond étonnement bien à la direction qu’on a voulu prendre en lançant le groupe deux ans plus tôt. Jouer n’importe où n’importe comment et rendre les gens dingo.

Entre tout ça, des groupes sur la scène que j’ai survolé parce que bien trop crevé pour en profiter réellement ; je réservais mes quelques forces pour jouer nos chansons. Bonne ambiance générale. Du jam dans les coulisses. C’est drôle que je ne trouve pas de meilleur angle que ça pour raconter la soirée ; elle mérite mieux.

Le moment émotion, c’est en arrivant : c’était la fête bénévole, on n’était pas payé pour jouer et on ne demandait pas à l’être, mais on a quand même reçu une bonne cagette bien remplie des produits de leur ferme, des tomates, des patates, des oignons, du fromage, de la bière… C’était touchant, la personne qui nous l’a donné s’excusait presque de ne pas pouvoir faire mieux mais ça nous parlait beaucoup de voir les fruits (ou plutôt les légumes arh arh arh) de leur travail nous être donné de cette façon. Ça me plaît ce genre d’échange.

Il doit y avoir une vidéo de nous qui jouons à cette soirée, je ne sais pas si elle se promène dans une des grandes contrées d’Internet ou si elle est au chaud dans le portable de la personne en question qui ne l’a pas publié.

Laisser un commentaire

2019 Jerrican Nachos & the Rookies © Tous droits réservésSite réalisé par Yann Jarno